Saint patron de la paroisse d'Aurec-sur-Loire : SAINT-PIERRE

Apôtre de Jésus et premier évêque de Rome, considéré comme le premier pape, Saint Pierre est né le 1 janvier 10.

Il est emprisonné et meurt martyrisé à Rome en 64.


Simon Bar-Jona, frère d’André, a été le premier parmi les disciples de Jésus à confesser le Christ, Fils du Dieu vivant, et Jésus lui donna le nom de Kephas, ce qui veut dire Pierre.

Il a reçu la charge de conduire l’Église : « Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Église » (Matthieu 16,18-19).

Saint patron de la paroisse de Saint Ferréol d'Auroure : SAINT LAURENT

Le prénom Laurent vient du latin laurentius, dérivé de laurus (« lauriers ») et qui signifie « celui qui porte le laurier ».

Saint Laurent de Rome fut diacre à Rome et y mourut sous la torture en 258. La légende veut que, avant de périr sur un gril comme le rapporta le poète chrétien Prudence, il aurait converti ses geôliers au christianisme. Il est fêté le 10 août.

Son nom est cité dans la première prière eucharistique. Il est représenté comme diacre, tenant un gril ou couché dessus.

Diacre de l’Église de Rome, auprès du pape saint Sixte II, il a pour fonction d’être le gardien des biens de l’Église. Lorsque l’empereur Valérien prend un édit de persécution interdisant le culte chrétien, même dans les cimetières, il est arrêté en même temps que le pape et les autres diacres. Ils sont immédiatement mis à mort, mais lui est épargné dans l’espoir qu’il va livrer les trésors de l’Église. Voyant le pape marcher à la mort, Laurent pleure. Est-il donc indigne de donner sa vie pour le Christ? Saint Sixte le rassure, il ne tardera pas à le suivre. Sommé de livrer les trésors, il rassemble les pauvres, les infirmes, les boiteux, les aveugles. « Voilà les trésors de l’Église. » Il est condamné à être brûlé vif sur le gril.Il a encore le sens de l’humour et un courage extraordinaire : « C’est bien grillé de ce côté, tu peux retourner, » dira-t-il au bourreau. Il fut l’un des martyrs les plus célèbres de la chrétienté. Au Moyen Age, avec saint Pierre et saint Paul, il était le patron de la Ville éternelle où 34 églises s’élevaient en son honneur. 84 communes françaises portent son nom

Saint patron de la paroisse de Pont-Salomon : SAINTE MARIE DE L'ASSOMPTION

Dans l’Église catholique, l’Assomption de la Sainte Vierge-Marie est célébrée  liturgiquement de manière solennelle, le 15 août, et s’accompagne fréquemment de processions religieuses. Dans le calendrier anglican la fête de l’Assomption a disparu en 1549 mais le 15 août est resté la fête principale de la Vierge Marie (sans référence à son Assomption). La date du 15 août serait celle de la consécration à Jérusalem de la première église dédiée à Marie, « mère de Jésus fils de Dieu », au Ve siècle, après le concile d’Éphèse.

Le premier novembre 1950, Pie XII officialise en quelque sorte la fête mariale qui existe depuis quatorze siècles en proclamant que l’Assomption doit être désormais considérée comme un dogme de foi divinement révélé par Dieu. Marie, ayant été préservée du péché originel et n’ayant commis aucun péché personnel a été élevée à la gloire du ciel, après la fin de sa vie terrestre, en corps et en âme. Rien n’obligeait, en effet, son enveloppe charnelle à attendre la résurrection des corps à la fin des temps. (Constitution Munificentissimus Deus, premier novembre 1950)

Texte et saint du jour

mercredi 22 septembre 2021

25ème Semaine du Temps Ordinaire

Saint Maurice - et ses compagnons de la légion thébéenne (✝ v. 287)

Lc 9, 1-6